tdmsystems
X
Connexion / Enregistrement
Trouver un produit

Nous vous aidons!

Trouvez la bonne solution TDM pour votre fabrication!

TDM Cloud Essentials

Solution d'entrée dans le cloud, pour les petites fabrications, afin de numériser facilement les outils.

Plus d'informations

TDM Global Line

Solution logicielle sur site avec de nombreux modules pour les grandes fabrications.

Plus d'informations

Démo gratuite en ligne

Demander maintenant

Suivez-nous

       

Trouver un produit

Nous vous aidons!

Trouvez la bonne solution TDM pour votre fabrication!

TDM Cloud Essentials

Solution d'entrée dans le cloud, pour les petites fabrications, afin de numériser facilement les outils.

Plus d'informations

TDM Global Line

Solution logicielle sur site avec de nombreux modules pour les grandes fabrications.

Plus d'informations

Démo gratuite en ligne

Demander maintenant

Intégration de machines

L'intégration de machines : une communication directe pour une production intelligente

La communication entre machines permet une production fiable, fluide et sans arrêts machines. Avec TDM Systems, cela devient possible : grâce au transfert de données d’outils et d’informations relatives à l’occupation du magasin d’outils et à l’état des outils utilisés. L’interface TDM – MCC (Machine Control Connect = Middleware) est le module TDM standardisé. La solution logicielle MCC spécifique à la commande communique ici directement avec la commande de la machine.

L’intégration de machines avec TDM permet d’exploiter les données de la machine

Les données des machines spécifiques aux outils sont une ressource cachée qui recèle un grand potentiel. Elles contribuent en continu et à long terme à une plus grande efficacité des processus de planification et de fabrication. Ceci requiert un transfert bidirectionnel des données d’outils entre TDM et la commande de la machine. L’interface TDM – MCC se charge de la transmission.

TDM – MCC est une extension du module TDM Shopfloor Manager. L’interface permet au Shopfloor Manager de prendre en compte, parallèlement aux calculs de planification et à la gestion du cycle d’utilisation des outils, le parc de machines et l’état des outils réels.

Le transfert des données d’outils dans le cadre de la communication entre machines fournit un aperçu dans quatre domaines :

  1. Chargement des outils / mise à disposition de données
  2. Reporting de données d’outils / information sur l’état
  3. Interrogation de l’occupation du magasin / synchronisation des données du magasin dans TDM
  4. Outil dans le processus CN / analyse de son utilisation

De la solution individuelle à la solution standard

TDM Systems s’est fixé un objectif : la communication standardiséeentre la base de données TDM et le middleware MCC. Avec elle, l’industrie 4.0 devient réalité. L’intégration concrète de machines à l’aide d’une solution de middleware MCC doit cependant encore être considérée individuellement. Elle dépend du constructeur et du type de la machine, de la commande et de la version du logiciel. Ce qui signifie : les experts TDM ont souvent recours à un « Solution Partner », qui met à disposition un middleware externe (MCC = Machine Control Connect) pour réaliser la transmission des données entre TDM et la commande de la machine. Il existe également d’autres solutions propres à TDM. Elles reposent soit sur des fichiers Tooloffset ou sur des interfaces API des fabricants de commandes qui sont intégrées au serveur d’interface TDM (MCC).

Avec l’intégration des machines, votre production profite d’une vaste panoplie de fonctions

La commande de la machine reçoit un jeu complet de données d’outil constitué

  • de l’identification d’outil complet,
  • de données de base et de référence,
  • de données spécifiques à la machine ou à la commande,
  • de données réelles individuelles de l’outil et
  • de résultats de préréglage ainsi que
  • de valeurs d’usure.

TDM obtient de la commande de la machine des informations sur l’état réel de l’outil et la durée de vie résiduelle exacte ainsi que les message de chargement/déchargement.

Les avantages convaincants de l’intégration des machines

Un accès rapide et simple à l’outil : chaque collaborateur trouve l’outil dont il a besoin.

Des informations toujours actuelles sur les durées de vie résiduelles et l’état des outils : grâce aux données en temps réel provenant de la machine. Cela permet une planification prévoyante et simplifie l’approvisionnement.

De solides performances et une utilisation intuitive des logiciels assurent un haut degré d’acceptation par le personnel.

Une fois définis, les données d’outils et standards de fabrication sont disponibles partout grâce à la base de données centrale.

Des données en temps réel permettent de consolider les connaissances d’usinage.

La mise en réseau numérique avec des machines qui communiquent permet la mise en place d’un cycle d’utilisation d’outil fermé.

Autres possibilités d’intégration des machines

Transmission de programmes CN à la machine : l’intégration permet le téléchargement vers et depuis la machine de programmes CN, d’offsets d’outil et de données CAO.

TDM gère les programmes CN nécessaires à la fabrication,

  • les met à la disposition de la commande de la machine via le système DNC,
  • transmet les fichiers directement à la commande en cas de disponibilité de la fonctionnalité API (MCC).

L’interface TDM – MCC permet une retransmission de données technologiques actuelles issues du processus d’usine telles qu’avance, vitesse de rotation et vitesse de la broche depuis l’opération CN en cours vers TDM à des fins d’analyse.

Un exemple de collaboration productive : TDM – DMG MORI

La solution d’interface ToolFilter réalisée en collaboration avec DMG MORI est l’exemple parfait de la mise en œuvre d’un transfert de données d’outils bidirectionnel entre TDM et la commande de la machine. À cet effet, DMG MORI a développé son application logicielle ‚Toolfilter‘ déjà existante pour permettre l’extraction de données de TDM via une API de service web TDM et leur transmission directe à la commande de la machine. De plus, les informations relatives à l’état des outils et les données d’outils de la machine sont renvoyées de la commande de la machine à la base de données TDM. L’échange de données TDM – DMG MORI repose sur trois fonctions principales :

Communication de besoins d’outils
‚Toolfilter‘ identifie les besoins en outils en contrôlant les outils disponibles dans le magasin à outils et les transmet à un programme CN affecté à la gamme de machines. Ces besoins sont affichés sur la commande et communiqués à TDM via l’interface. TDM intègre la demande d’outils à la liste de prélèvement et établit un ordre de préréglage.

Transfert des données d’outils

Les outils mesurés sont inventoriés grâce à un identifiant de porte-outil univoque (code Datamatrix, ID de puce RFID). TDM gère le jeu de données d’outil individuel associé à l’identification d’outil univoque (identifiant de porte-outil). Lors de la mise en place de l’outil sur la machine, le logiciel Toolfilter scanne cet identifiant et extrait les données de TDM à l’aide de l’identifiant univoque. TDM transmet ensuite toutes les données d’outil relatives à l’outil précis demandé et Toolfilter les enregistre directement dans le système de gestion des données d’outils de la commande de la machine.

Reporting des données d’outils
Tout au long de l’utilisation de l’outil sur la machine, Toolfilter retransmet les informations d’outil actuelles telles que l’état, l’usure et la durée de vie résiduelle à TDM. Ce reporting d’outil permet à TDM de disposer d’informations actuelles sur l’état du magasin à outils de la machine et de visualiser la situation actuelle des outils dans l’application TDM. La mise à disposition d’outils jumeaux ou d’outils manquants pour les opérations d’usinage suivantes est ainsi possible sans interruption de la production.